Fermetures de Savoie règne sur le marché du nichoir

Fermetures de Savoie (FDS) poursuit son développement sur le segment des accessoires pour la faune naturelle, un marché de niche(oirs) qui révèle une réelle expertise.

Fondateur de l'entreprise "Gardif", négoce et distribution de matériels pour le jardinage et la motoculture de plaisance, Bruno Van Elslande gère également depuis six ans la destinée de FDS, installée à Albens-Entrelacs. La menuiserie est devenue en quelques années une référence nationale dans la fabrication d'accessoires pour oiseaux et animaux sauvages.

Odoo • Texte et Image

"Notre activité historique marquait un affaiblissement en hiver. J'ai cherché un secteur de compensation" explique le dirigeant. Un salon aux USA en 1998 lui fait découvrir la filière des accessoires pour oiseaux dont le pic de commercialisation loge entre l'automne et l'hiver. Après des débuts difficiles, le secteur gagne en compétence et devient moteur.

En 2016, Bruno Van Elslande rachète Fermetures de Savoie, qui devient FDS. La société savoyarde permet au groupe de rapatrier en France la fabrication des mangeoires et nichoirs (65% de l'activité) de sa marque "Natures Market", jusqu'alors made in China. En parallèle, FDS s'illustre dans la rénovation et l'entretien de bâtiments historiques classés (35% du CA). En quatre ans, les capacités de production d'accessoires passent de 16 000 pièces et trois salariés à 100 000 pièces et six collaborateurs en 2021. Sur le marché porteur du confort animalier, stimulé par l'isolement covid, par les politiques pro-environnementales et l'encouragement au Made in France, FDS progresse. Fournisseur de sa maison-mère, la société indépendante livre également les concurrents "pour ne pas mettre tous les œufs dans le même panier".

Outre un export vers l'Italie et la Belgique, FDS innove désormais avec des nichoirs et mangeoires pour hérissons, chauves-souris ou abeilles solitaires sollicités par l'arboriculture HQE, la viticulture et la cidrerie, par les paysagistes et les collectivités territoriales en lutte éco responsable. "Nous avons même constitué un kit découverte des oiseaux, disponible pour les centres aérés" pointe Bruno Van Elslande qui engage aujourd'hui un plan de modernisation de 350 000 € pour acquérir des machines à commande numérique, réorganiser les flux internes, améliorer les conditions de travail. Sous deux ans, l'entreprise vise 200 000 pièces/an et neuf salariés. 

Accompagnée par l'antenne Savoie de l'agence économique régionale Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises sur l'efficacité opérationnelle (via le dispositif "industrie du futur") et sur un dossier d'aides pour la filière bois de seconde transformation, la société d'Albens affiche sa motivation. Elle puise également dans le réseau des moyens d'identifier des fournisseurs locaux "plus proches que l'Inde ou Chine afin d'aller vers des produits 100% français" conclut le dirigeant qui reconnaît que "l'appui de l'Agence m'a fait sortir la tête du guidon".

Fermetures de Savoie
108, Chemin De La Vettaz - 73410 Albens

04 79 63 04 50 | www.oisillon.net

Contact Agence :  Christophe Lepoire – clepoire@arae.fr

Interview : Raphaël Sandraz

Publié le 20 septembre 2021


Mis à jour le 6 décembre 2021

Partager ce post
Roctool s'engage vers le recyclable et le solaire