France Relance appuie 7 entreprises en Savoie

Odoo • Image et Texte

Dans le cadre du plan "France Relance" lancé par le Gouvernement début septembre et doté de 35 milliards d'euros pour favoriser le rebond d'après crise des industries françaises, sept PME/PMI savoyardes bénéficient désormais de 10 millions d'euros d'aides.

Au titre du fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires, Alphi investit dans la relocalisation, l'intégration et le développement de ses activités de fabrication industrielle de coffrage aluminium, et dans la modernisation de son atelier bois de production pour tables de coffrage. La société implantée au Viviers du Lac et à St Genix sur Guiers est spécialisée dans la conception, la location et la vente de matériel de coffrage de dalles. Elle prévoit des investissements pour 2,6 M€ d’ici fin 2022 et la création de 16 emplois. 

A Saint-Jean-de-Maurienne, Euro-Contrôle annonce mobiliser 550 000€ d'ici juillet 2021 pour construire une extension et acquérir de nouvelles machines. Spécialisée dans la soudure, le contrôle non destructif de soudure, la maintenance et la construction métallique, Euro Contrôle assure la conception, la fabrication et l'installation de structures métalliques et d'ensembles mécano-soudés. Avec ce fonds, l’entreprise prévoit la création de 10 emplois d’ici 2023. 

Également à Saint-Jean-de-Maurienne, le fabricant de pièces chaudronnées hors normes pour les marches de l’armement, aéronautique, aérospatial, nucléaire, équipements industriels, Di Sante, annonce un investissement global de 3 M€ d’ici fin 2022. L'entreprise acquerra de machines et construira de nouveaux ateliers industriels avec, d’ici 2023, une trentaine d'embauche.

 

Dans le cadre l’appel à projet "Résilience", Zadient projette la création dans la couronne chambérienne d’un outil industriel innovant pour la fabrication de wafers de carbure de silicium, matériau clés pour l’électronique de puissance utilisé dans les véhicules électriques, les télécommunications... Le projet évoque un millier d'emplois créés.

A travers les fonds de modernisation et de diversification des filières automobile et aéronautique, l'entreprise chambérienne Mithieux entreprend de moderniser trois lignes de traitement de surface anti-corrosion à destination de l’industrie automobile. Cet investissement concourra à préserver les productions locales des équipementiers et même d'en relocaliser certaines. 

A Ugine, Timet Savoie se dote d'un tour à commande numérique intégrant un contrôle tridimensionnel en remplacement des tours conventionnels à centrage manuel. Un poste de contrôle automatique remplacera également le contrôle humain sur les produits usinés en titane pour l'aéronautique. Les objectifs visent ici à des gains en sécurité, en productivité, en part de marchés et en compétence du personnel. 

Sur Ugine, le fabricant de produits longs en aciers inoxydables, Ugitech, conduit également un projet : l'augmentation de ses capacités de refusion pour obtenir des aciers de très haute pureté, plus compétitif à l'échelle européenne.

Déploiement du plan « France Relance » chez Mithieux

Publié le 2 mars 2021


Mis à jour le 18 mai 2021

Partager ce post
Retour sur les "Rencontres d’affaires Russie - Auvergne-Rhône-Alpes" du 4 février 2021