Regards croisés entre un client et son fournisseur sur l’amélioration de leur Supply Chain

Rescaset Concept et Boutyplast font le bilan six mois après la fin du programme collectif régional « Action Client-Fournisseurs » qu’ils ont suivi de septembre 2018 à juin 2019.

La performance globale d’une entreprise dépend aussi de la performance de ses sous-traitants stratégiques. Un client améliore ainsi sa propre Supply Chain en travaillant de façon collaborative avec ses fournisseurs. C’est l’objectif du programme collectif « Action Client-Fournisseurs » qui fait partie du dispositif d’accompagnement régional « Ambition Région- Etre accompagné dans son projet Industrie du Futur ».

Témoignage d’un client et de l’un de ses fournisseurs

Rescaset Concept, société du groupe Guillin, est une entreprise évoluant dans le secteur de l'emballage agro-alimentaire. Basée à Colombe en Isère, Rescaset Concept (75 salariés pour 45 millions d’euros de CA) a pour principale activité la commercialisation de barquettes ainsi que la conception et la fabrication des machines réalisant le scellage de celles-ci.

Boutyplast, entreprise basée dans l’Ain à Leyment, est spécialiste de l’usinage de matières plastiques en petites et moyennes séries ainsi que le prototypage de pièces complexes. Elle adresse de nombreux marchés tels que l’Agroalimentaire, le BTP-Energie, l’Aéronautique ou le Convoyage. L’entreprise qui 1,8 millions de CA est dirigée par Antony Trevisan.

Rescaset Concept a participé au programme collectif « Action Client Fournisseurs » avec 4 fournisseurs stratégiques basés en région Auvergne-Rhône-Alpes de septembre 2018 à juin 2019.
Interviews croisées de Julien Tarricone, Responsable Achat chez Rescaset, et d’Antony Trevisan, dirigeant de Boutyplast, un des fournisseurs de l’entreprise iséroise, six mois après la fin du programme collectif.

Interview de Julien Tarricone, Responsable Achat chez Rescaset

Pour quelles raisons avez-vous fait appel au dispositif « Industrie du Futur/ Action Client Fournisseurs » ?
Nous étions en pleine réflexion sur la nécessité de stimuler nos fournisseurs au niveau de la qualité de service global dont nous n’étions pas satisfaits. Nous sentions également que certains de nos partenaires étaient désireux de s’améliorer mais semblaient manquer de structure pour ce faire.
L’idée était également de reconsidérer notre propre organisation et façon de travailler en interne, notamment entre les services achats, approvisionnement et qualité.
 
Quel projet avez-vous pu réaliser concrètement grâce à ce programme collectif ?
Le projet visait à améliorer le suivi, le fonctionnement et la performance de la Supply Chain Amont. Il s’est traduit par :

  • La mise en place d’une convention de sous-traitance formelle, recensant les attentes de Rescaset de la part de ses partenaires.
  • La mise en place d’indicateurs fiables et pertinents ainsi que l’optimisation des processus de mesure de performances associés.
  • La révision de notre organisation interne (relations achats-approvisionnement-qualité).

Quel bilan tirez-vous aujourd’hui de cet accompagnement ?
Premièrement, l’amélioration du taux de livraisons conformes et la diminution du taux de non-qualité des pièces.  Cela fait 3 mois consécutifs que les indicateurs sont au beau fixe, c’est très encourageant pour la suite et redonne du souffle au partenariat.
Deuxièmement l’amélioration de la relation client-fournisseurs avec l’implication primordiale des partenaires dans une démarche commune d’amélioration de la relation.
Troisièmement, légitimer notre ambition et permettre une meilleur compréhension réciproque des problématiques et contraintes respectives. Nos partenaires, quoi que sceptiques au départ, ont fini par s’impliquer pleinement et ont pris le projet très au sérieux.
Quatrièmement, la démarche d’amélioration continue, certains y voyant une nécessité pour le développement de la collaboration, d’autres le moyen de forcer la réflexion sur la remise en cause de leur fonctionnement.

Interview d’Antony Trevisan, dirigeant de Boutyplast

Pour quel besoin avez-vous fait appel au dispositif « Industrie du Futur » ?
Nous étions fortement sollicités par un de nos clients pour travailler de manière plus intégrée avec lui afin d’améliorer la performance logistique de l’ensemble du flux (client-fournisseur). Le chargé d’affaires de la région nous a proposé de travailler avec un consultant pendant 9 mois en nous appuyant sur cette problématique spécifique pour en généraliser des améliorations pour notre entreprise.

Quel projet avez-vous pu réaliser concrètement grâce à ce dispositif ?
Nous avons travaillé en 2 temps. Premièrement avec notre client pour comprendre nos fonctionnements respectifs et définir une interface la plus simple et économique possible. Deuxièmement en interne pour redéfinir l’ensemble de notre flux ADV, optimiser la logistique atelier et se synchroniser avec les attentes de notre client. Au final nous avons mis en place un contrat d’approvisionnement sur le long terme avec un système de réapprovisionnement en flux tiré.

Quel a été l’impact de cet accompagnement ?
Avec ce client-partenaire nous avons augmenté notre taux de service de près de 10 points et notre chiffre d’affaires de 35%. Par ailleurs, cela bénéficie aussi à l’ensemble de nos clients puisque nous proposons désormais des services de stockage ou des systèmes de flux tirés pour réduire les encours chez eux tout en améliorant notre taux de service.

Cet accompagnement a été réalisé dans le cadre du dispositif « Etre accompagné dans mon projet Industrie du Futur ».

Contact

Séverine Felten, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises : SFelten@auvergnerhonealpes-entreprises.fr

Publié le 02 janvier 2020

Partager